LE DOSSIER DU MOIS

Design Thinking, mode d’emploi

23 Nov. 2016 | Dossiers du mois

Design Thinking mode d'emploi

Evoqué avec enthousiasme par certains au motif de son efficacité pour générer de réelles innovations, déjà mort pour d'autres, le DesignThinking suscite une curiosité grandissante, avec cependant des représentations parfois un peu floues…

Mais qu'est-ce que le design thinking, en soi et appliqué au domaine du marketing et des études ? Concrètement, comment le met-on en oeuvre ? Pour quels avantages ? Pour quelles applications ? Et quels sont les grands pièges à éviter ?

Avec les interviews d'Isabelle Canivet (New Moon / June Marketing), Laurence Bertéa-Granet (Harris Interactive), Lambert Lagrevol et Elodie-Anne Gandelin (Enov)

Partager

Innover oui ! Mais en gardant les pieds sur terre

Innover oui ! Mais en gardant les pieds sur terre

Vu de loin, le Design Thinking est un processus d’innovation comme un autre. Vu d’un peu plus près et avec le regard expérimenté d’Isabelle Canivet (directrice de New Moon, agence en accompagnement de l’innovation), la démarche se distingue ...
De bonnes raisons d’être dans l’air du temps !

De bonnes raisons d’être dans l’air du temps !

Pour Laurence Bertéa-Granet (Harris Interactive), si le Design Thinking a le vent en poupe, c’est pour de solides raisons. C’est bien parce que cette démarche — sans être la panacée universelle — est particulièrement susceptible de répondre aux ...

Découvrez nos précédents dossiers du mois

Le tracking de marque : un outil à réinventer ?

Le tracking de marque : un outil à réinventer ?

Le brand tracking fait partie des dispositifs quasi-incontournables pour les marques. Mais il génère souvent une bonne dose d’insatisfaction, avec trop peu de pistes pour action au regard des budgets qui lui sont dédiés. « Vendre un tracking à un client, c’est le meilleur moyen de le perdre ! » avait même coutume de dire une star des études marketing.

Faut-il accepter cette fatalité ou repenser ces dispositifs ? Et si oui comment ? Selon quels grands principes et quels partis-pris ?

Nous vous proposons de découvrir les points de vue de Marie Annequin et Hélène Pavlidis (MetrixLab), Emmanuelle Exilie (Enov) et Michael Bendavid (Strategic Research)

Panels online, réseaux sociaux, téléphone,… : quels outils pour les études marketing aujourd’hui et demain ? (volet 2)

Panels online, réseaux sociaux, téléphone,… : quels outils pour les études marketing aujourd’hui et demain ? (volet 2)

Tous les professionnels des études le savent, choisir le bon outil est un enjeu majeur dans la réussite d’une investigation quantitative, une mauvaise option pouvant a contrario mener au désastre !

Panels online ? Téléphone ? Et quid des réseaux sociaux ?… Les arbitrages ne sont pas toujours évidents du fait des différents critères en prendre en compte : la capacité à toucher et représenter la cible, le mode d’interaction… le budget bien sûr !

Quels sont donc les avantages et inconvénients des solutions les plus utilisées aujourd’hui ? Quelles sont les guide-lines à suivre ? Et quelles sont enfin les évolutions possibles pour ces outils ?

Nous vous proposons une nouvelle série de points de vue sur ce thème avec les interviews de Armelle Lefebvre (Ipsos), Guillaume David (MadeInVote) et Laurent Poggi (Callson)

Panels online, réseaux sociaux, téléphone,… : quelles sources pour les études aujourd’hui et demain ? (volet 1)

Panels online, réseaux sociaux, téléphone,… : quelles sources pour les études aujourd’hui et demain ? (volet 1)

Voilà un choix auquel les professionnels des études marketing sont systématiquement confrontés : quelle source utiliser, en particulier pour les investigations quantitatives ? La réponse varie selon les contextes des projets, mais aussi en fonction des évolutions de la technologie et de la société. Les panels on-line dominent aujourd’hui la scène face au téléphone, qui n’a peut-être pas dit son dernier mot. Et des solutions alternatives progressent, avec l’usage des réseaux sociaux…

Quel état des lieux peut-on faire ? Quelles sont les tendances les plus vraisemblables ? Et comment les market researchers peuvent en tirer le meilleur parti ?

Nous vous proposons une première série de points de vue pour alimenter cette réflexion, avec les interviews de Raphaël Clave (Dynata), Jérémy Lefebvre (Episto) et Alexis Bonis (B3TSI)