Noémie Pichonnat, Chargée d’Etudes chez ActFuture

Portrait Flash spécial « Next Gen » #5 : Noémie Pichonnat, Chargée d’Etudes chez ActFuture

15 Avr. 2024

Partager

Et de 5 ! Noémie Pichonnat aujourd’hui Chargée d’études chez ActFuture, est en effet la cinquième jeune professionnelle du market research à se prêter au jeu de nos portraits Flash spécial Next Gen, après Cléophée, Fanny, Cloë et Elie. Pourquoi a-t-elle choisi cette voie ? Quel déclic l’y a incité ? Et quelle vision a-t-elle de ce que sa génération apportera de neuf dans ce métier ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir. Nous lui souhaitons le meilleur des parcours dans l’univers du market research ! 

MRNews : Quel est votre nom ? Votre âge, et votre formation ?

Noémie Pichonnat : Je m’appelle Noémie Pichonnat, j’ai 23 ans. Je suis étudiante en Master 2 ECOSMA (Études et Conseil en Stratégie et Marketing) à l’Université Lumière Lyon 2. Ce master permet une double spécialisation en stratégie et marketing avec une forte dimension « études » (qualitatives et quantitatives) et digital. Tout l’avantage d’apprendre aux côtés d’enseignants-chercheurs à l’Université est de développer davantage notre expertise en recherche.

Actuellement, je mets à profit mes compétences en tant que stagiaire chez ActFuture, où j’occupe le poste de Chargée d’Études Junior. Cette expérience me permet d’explorer et d’approfondir mes compétences professionnelles, tout en contribuant de manière significative aux différents projets de l’entreprise.

Quel a été le déclic qui vous a poussée à aller dans cette voie ?

Ma passion pour la recherche s’est révélée pendant ma licence Économie-Gestion à l’Université SJEPG de Besançon. Certains enseignants-chercheurs organisaient fréquemment des études économiques pour faire progresser leurs recherches. Ils offraient aux étudiants la possibilité d’y participer, et j’ai saisi chaque opportunité. À la fin d’une étude, un enseignant-chercheur nous a dévoilé des résultats surprenants concernant le consentement à payer des consommateurs dans le secteur technologique. Contrairement à nos attentes, la durabilité des produits s’est avérée être un critère prédominant, influençant positivement le consentement à payer, tandis que les caractéristiques technologiques avancées étaient moins déterminantes que nous le pensions. C’était une révélation fascinante, remettant en question nos hypothèses de départ. Cette expérience a été le déclic qui m’a fait réaliser l’importance cruciale du market research. Comprendre que les attentes et les comportements des consommateurs peuvent être surprenants et parfois contre-intuitifs a renforcé ma conviction de vouloir explorer davantage cette discipline. Chaque expérience ultérieure dans ce domaine a simplement renforcé mon intérêt pour la recherche et les études de marché.

Lire aussi > Les autres premiers Portraits Flash de notre série spécial Next Gen

En quoi consiste votre principale mission (ou votre fonction) chez ActFuture ?

Chez ActFuture, j’assiste Isabelle Fabry (Directrice associée) dans toutes les tâches liées au métier de Chargé d’études. Mes missions sont diverses car elles vont de la recherche de prospects à la présentation finale des résultats en passant par la réponse à l’appel d’offres et la réalisation du terrain. Actuellement, notre équipe se passionne pour les avancées de l’intelligence artificielle et ses applications dans le domaine du market research. Nous explorons cela avec une grande attention et optons déjà pour des méthodes hybrides. De plus, j’ai la chance d’être dans une entreprise avec une ouverture internationale, cela enrichit notre perspective et nous permet d’explorer davantage de possibilités et d’innovations dans notre domaine.

Quel est votre dernier coup de coeur professionnel ? 

Actuellement, je suis profondément captivée par l’évolution de l’intelligence artificielle dans le domaine du market research. Mon dernier coup de cœur réside dans la fusion de l’intelligence artificielle avec la mesure des sentiments. Cette combinaison novatrice ouvre des horizons passionnants en permettant une compréhension plus profonde et nuancée des réactions émotionnelles, ce qui, à mon avis, révolutionne la manière dont nous interagissons avec les données et façonnons les stratégies professionnelles.

Le patchwork proposé par ChatGPT pour illustrer le portrait flash de Noémie

Quelle est la marque pour laquelle vous aimeriez le plus travailler ? 

J’apprécie énormément le rythme dynamique qui caractérise les instituts d’études, ainsi que la possibilité de collaborer avec un large éventail d’entreprises, dans des champs très divers. Cependant, l’idée de travailler au sein d’une entreprise orientée BtoC me semble extrêmement captivante. En particulier, j’ai un vif intérêt pour les secteurs du retail et du divertissement, et l’opportunité de contribuer à ces domaines serait pour moi une expérience professionnelle enrichissante et stimulante.

D’après vous, qu’est-ce que votre génération va apporter au métier ? 

En tant que membre de cette nouvelle génération, je pense que notre capacité à être agile et adaptable aura un impact significatif sur le métier de Market Researcher. Nous sommes habitués à assimiler rapidement les nouvelles technologies et à s’adapter facilement aux changements, ce qui peut vraiment dynamiser nos approches de recherche. Et puis, il y a cette conscience écologique croissante chez nous. En tant que chercheurs, on comprend l’importance de réduire notre empreinte carbone. On veut intégrer des méthodes respectueuses de l’environnement et encourager des pratiques durables dans la collecte et l’analyse des données. C’est ce mélange d’agilité, d’adaptabilité et de responsabilité environnementale qui, à mon avis, va faire de notre génération une force positive dans le monde du Market Research.

Que feriez-vous si vous n’aviez pas choisi cette voie ?

Étant profondément passionnée par la recherche, il m’est difficile d’envisager une alternative. Mon intérêt profond pour comprendre les tendances du marché, décrypter les comportements des consommateurs et contribuer à l’innovation dans le domaine de la recherche marketing, cela constitue le socle même de ma carrière professionnelle.

A part les études marketing et la chasse aux insights ;-), quelle est votre plus grande passion dans la vie ?

Au-delà de mon engouement pour la recherche marketing, il y a deux grandes passions qui me font vibrer : les animaux et les voyages ! Mon rêve serait de concilier les deux au cours d’un voyage humanitaire dédié à la protection des animaux. L’idée de m’immerger dans différentes cultures, tout en contribuant à la préservation de la vie animale, est pour moi une profonde source d’inspiration.


 POUR ACTION 

  • Vous aimeriez nous proposez des candidat(e)s pour nos prochains Portraits flash ‘Next Gen’ ? Nous contacter

Vous avez apprécié cet article ? N’hésitez pas à le partager !

CET ARTICLE VOUS A INTÉRESSÉ ?

Tenez-vous régulièrement informé de notre actualité et de nos prochains articles en vous inscrivant à notre newsletter.