LE DOSSIER DU MOIS

Etudes et planning stratégique : un mariage de raison ? (volet 1)

18 Avr. 2017 | Dossiers du mois

Voilà bien une association qui apparaît de plus en plus régulièrement dans les propositions des acteurs des études, anciens ou nouveaux…

Mais encore ? Qu’est-ce que le planning stratégique peut bien apporter aux études et donc aux entreprises ? Quels sont les avantages à ce que cette « brique » soit mise en oeuvre par des spécialistes de la recherche marketing plutôt que par d’autres types de professionnels? Et quelles sont enfin les bonnes conditions de mise en oeuvre de ces chantiers côté annonceurs ?

Nous vous proposons de découvrir une première série de trois points de vue sur ce thème avec les interviews de Nicolas Riou (Brain Value), Françoise Hernaez-Fourrier (Ipsos), Diouldé Chartier-Beffa (Dcap Research) et Cécile Badouard (Grenade & Sparks).

Partager

Découvrez nos précédents dossiers du mois

Quelles études pour les marques à l’ère des réseaux sociaux et des influenceurs ?

Quelles études pour les marques à l’ère des réseaux sociaux et des influenceurs ?

La digitalisation et l’explosion de l’usage des réseaux sociaux ont radicalement chamboulé les relations entre marques et consommateurs. Avec une forte prise de pouvoir de ces derniers, mais aussi de ces nouveaux acteurs clés que sont les influenceurs.

Dans ce contexte, quels sont les éclairages prioritaires pour les marques, que ce soit pour limiter les risques ou se donner les meilleures opportunités ? Au service de quelle logique d’action ?

Nous vous proposons de découvrir une première série de points de vue sur ce thème avec les interviews de Claire Boudet (OpinionWay), Sarah Laurier (Deep Opinion – Groupe Ifop) et Laurent Delbecq (The Social Wire / Semantiweb Group)

Le consommateur de 2030 : quelles certitudes ? quelles hypothèses ? (volet 2)

Le consommateur de 2030 : quelles certitudes ? quelles hypothèses ? (volet 2)

2030, c’est demain ! L’échéance est en effet si proche qu'il devient impératif pour les entreprises d'anticiper les attitudes et comportements futurs des consommateurs. Cependant, l'exercice de prévision n'est jamais simple, d'autant plus que les turbulences se multiplient ces derniers temps

Quelles certitudes ou à défaut quelles hypothèses doivent-elles donc intégrer pour définir leurs priorités marketing et innovation ?

Nous vous proposons, en prolongement du premier volet de ce dossier, une nouvelle série de points de vue avec les interviews de Florence Hussenot et Sylvie Le Tadic (Adwise), Dominique Levy et Thibaut Nguyen (George’s’), et de Céline Grégoire (AddingLight)

Le consommateur de 2030 : quelles certitudes ? quelles hypothèses ? (volet 1)

Le consommateur de 2030 : quelles certitudes ? quelles hypothèses ? (volet 1)

2030 est une échéance qui peut sembler lointaine tellement l’instabilité prévaut sur de nombreux sujets. Mais pour les entreprises, c’est demain ! Et elles ont naturellement besoin d’anticiper à cet horizon les attitudes et les comportements des consommateurs.

Sur quelles certitudes peuvent-elles donc s’appuyer ? Quelles tendances transversales leurs équipes marketing ou de R&D doivent-elles intégrer ? Où sont les points de bascule possibles et les zones de vigilance à avoir ?

Nous vous proposons une première série de points de vue sur ce thème avec les interviews de Vincent Christen (Sorgem Advance), Laurent Rouzé (Enov), Véronique Langlois et Xavier Charpentier (FreeThinking)