LE DOSSIER DU MOIS

Mais où va le Quali ? (volet 2)

9 Mar. 2017 | Dossiers du mois

Les études qualitatives… Voilà bien un immense champ, "la moitié" de l'univers des univers marketing pourrait-on dire ! Et au sujet duquel on entend tout et son contraire quant à sa capacité à se remettre en cause et à évoluer...

Quelles ont donc été les évolutions les plus déterminantes des études qualitatives sur ces dix dernières années ? Quelles sont les plus vraisemblables pour les dix prochaines ? Quelles sont enfin les opportunités et les orientations des acteurs de ce métier ?

Suite à notre premier volet, nous vous proposons de découvrir une nouvelle série de trois points de vue d’experts sur ce thème avec les interviews de Maria Di Giovanni (Sorgem), Pascal Bluteau (Stratégir-WSA) et Frédérique Nicolas (Audirep).

Partager

Oui à l’hybridation, mais pas à la dilution !

Oui à l’hybridation, mais pas à la dilution !

Pour Pascal Bluteau (Stratégir-WSA), le sens de l’histoire est bien celui d’un enrichissement croissant des approches Etudes, en intégrant les opportunités qu’offre le digital et en favorisant une hybridation et un croisement des regards. L’idée
Aidons les marques à prendre des risques !

Aidons les marques à prendre des risques !

Et si, avec le digital et la saturation des consommateurs, les évolutions des entreprises était tel que cela obligeait les instituts à repenser radicalement leur métier ? C’est la vision que nous fait partager ici Maria Di Giovanni ...
Réussir la mixité

Réussir la mixité

Aux yeux de Frédérique Nicolas (Audirep), les signes sont contradictoires quant à la santé du quali, avec à la fois des évolutions alarmantes mais aussi des indices d’un certain renouveau, notamment autour des enjeux de l’expérience client. Sa ...

Découvrez nos précédents dossiers du mois

Les émotions des consommateurs :comment les capter pour action ?

Les émotions des consommateurs :
comment les capter pour action ?

L’importance des composantes émotionnelles dans les décisions des consommateurs est aujourd’hui un fait acquis. Au moins en théorie…

Mais, en pratique, la capture de ces données soulève un challenge : comment faire en sorte que celles-ci — et leur analyse — soient aussi explicites et précises que possible pour action ? Quels partis-pris et quelles méthodologies permettent d’aller dans ce sens ? Et quels sont les pièges à éviter, ou les fausses bonnes idées ?

Nous vous proposons de découvrir une nouvelle série de points de vue sur ce thème, avec les interviews de Catherine Schutz (Repères) et Sylvie Daquin (UPSA), Mélanie Berger (Impact Mémoire) et Diouldé Chartier (D’Cap Research)

Le tracking de marque : un outil à réinventer ?

Le tracking de marque : un outil à réinventer ?

Le brand tracking fait partie des dispositifs quasi-incontournables pour les marques. Mais il génère souvent une bonne dose d’insatisfaction, avec trop peu de pistes pour action au regard des budgets qui lui sont dédiés. « Vendre un tracking à un client, c’est le meilleur moyen de le perdre ! » avait même coutume de dire une star des études marketing.

Faut-il accepter cette fatalité ou repenser ces dispositifs ? Et si oui comment ? Selon quels grands principes et quels partis-pris ?

Nous vous proposons de découvrir les points de vue de Marie Annequin et Hélène Pavlidis (MetrixLab), Emmanuelle Exilie (Enov) et Michael Bendavid (Strategic Research)

Panels online, réseaux sociaux, téléphone,… : quels outils pour les études marketing aujourd’hui et demain ? (volet 2)

Panels online, réseaux sociaux, téléphone,… : quels outils pour les études marketing aujourd’hui et demain ? (volet 2)

Tous les professionnels des études le savent, choisir le bon outil est un enjeu majeur dans la réussite d’une investigation quantitative, une mauvaise option pouvant a contrario mener au désastre !

Panels online ? Téléphone ? Et quid des réseaux sociaux ?… Les arbitrages ne sont pas toujours évidents du fait des différents critères en prendre en compte : la capacité à toucher et représenter la cible, le mode d’interaction… le budget bien sûr !

Quels sont donc les avantages et inconvénients des solutions les plus utilisées aujourd’hui ? Quelles sont les guide-lines à suivre ? Et quelles sont enfin les évolutions possibles pour ces outils ?

Nous vous proposons une nouvelle série de points de vue sur ce thème avec les interviews de Armelle Lefebvre (Ipsos), Guillaume David (MadeInVote) et Laurent Poggi (Callson)