VU, LU & ENTENDU
http://www.marketresearchnews.fr/media/catalog/product/cache/3/small_image/250x/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/h/a/hans-reitmeier.jpg

La vie des études marketing chez nos voisins allemands : interview d’Hans Reitmeier, rédacteur en chef du salon Research & Results 2012

23 Mai. 2012 | Vu, lu, entendu

Partager

Les 24 et 25 octobre prochains se tiendra à Munich le Research & Results 2012, qui est le principal salon des études marketing chez nos voisins germaniques, et en sera donc à sa septième édition.  L’évènement est marqué par une forte orientation internationale, la précédente édition ayant rassemblé près de 150 sociétés provenant de 18 pays différents, et près de 3000 participants. Quelques semaines après la tenue du premier Printemps des Etudes, et afin d’en savoir un peu plus sur la vie des études marketing au-delà de nos frontières, nous avons donc interviewé Hans Reitmeier, rédacteur en chef de Research & Results.

Market Research News : Comment se présente le marché des études en Allemagne pour cette année 2012 ?

Hans Reitmeier : Après une période difficile en 2008 et 2009, l’ambiance sur le dernier salon à l’automne 2011 était à nouveau très positive. Mais les développements futurs en Europe sont toutefois bien sûr marqués par une certaine incertitude. Dans un sondage réalisé par ADM (association des sociétés d’études de marché), seule une minorité des instituts pensait fin 2011 que la situation sur le marché se détériorerait au cours des six prochains mois.

Vous avez eu l’occasion de découvrir la 1ère édition du Printemps des Etudes. Qu’en avez-vous pensé ?

Nous connaissions déjà les événements qui ont précédé le Printemps des Etudes et avons suivi son développement avec un grand intérêt. Suite à notre visite du salon, nous avons beaucoup de respect pour le travail qui y a été réalisé en si peu de temps. Et bien sûr, nous sommes ravis qu’il y ait à nouveau un salon pour les études de marché en France.

Research & Results est-il très différent du Printemps des Etudes ?

Non, je crois que les deux événements sont très similaires. L’exposition est le point fort. Les événements d’information s’appellent à Paris Rendez-vous, à Munich Workshops, mais le concept est tout à fait comparable.

Quels seront les thèmes dominants de l’édition 2012 de Research & Results ?

Nous n’avons pas retenu un thème central unique pour le salon. Mais les médias sociaux, la compréhension des consommateurs et la gestion des marques sont des sujets importants. La recherche en ligne, le marketing client et les innovations intéressent également les visiteurs.

Votre salon a une très nette orientation internationale ; qu’est ce qui explique cela, et comment voyez vous les choses pour 2012 ?

L’orientation internationale a beaucoup augmenté au fil des ans. De plus en plus d’exposants étrangers veulent se positionner sur le marché allemand qui, tout comme le marché français, fait partie des marchés les plus importants au niveau mondial. Pour 2012, nous avons déjà un grand nombre d’exposants étrangers qui ont réservé un emplacement et nous attendons à nouveau plus de visiteurs étrangers.

Quelle image ont les sociétés d’études de marché françaises auprès du marché allemand, quelles peuvent être les opportunités pour elles ?

Une des plus importantes sociétés est française et exposera à Research & Results. Nous avons également depuis longtemps une excellente relation avec un institut bordelais de taille moyenne qui a une approche très intéressante. Le marché allemand connait les études marketing françaises. Il y a bien sûr des opportunités pour les sociétés d’études de marché françaises sur le marché allemand : les sociétés d’études de marché allemandes ont besoin de partenaires en France, par exemple pour les études sur le terrain ou les discussions de groupe. Et les commanditaires allemands ont également besoin d’experts pour le marché français.

J’ai eu l’occasion de rencontrer bon nombre de professionnels français des études marketing, issus de différentes sociétés, que ce soit à l’occasion des salons ou dans le cadre de publications pour notre magazine. Je les ai toujours trouvé très professionnels, et vraiment sympathiques. C’est pourquoi je serais réellement ravi si nous pouvions accueillir à Munich un plus grand nombre encore de visiteurs et d’exposants français.


POUR ACTION


0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CET ARTICLE VOUS A INTÉRESSÉ ?

Tenez-vous régulièrement informé de notre actualité et de nos prochains articles en vous inscrivant à notre newsletter.